Le blog des voyageurs à vélo

Alterner le voyage à vélo et le voilier : le récit de Luc

Luc nous raconte son aller-retour jusqu’à Istanbul. Première partie réalisée en voilier, et deuxième partie en vélo. Inspirant !

Voyage en solitaire. Février à fin septembre.

Luc Gonzalez voyage vélo

Peux-tu nous présenter ton voyage ? Pourquoi ce projet ? 

Je voulais prendre une année sabbatique avant de reprendre mes études, malheureusement, j’ai enchaîné les obstacles, entre naufrage, expulsion du Laos, perte du billet d’avion pour l’Équateur et démâtage… 

Cette succession d’événements malencontreux a fait qu’après avoir commencé mon année sabbatique depuis 3 mois, je n’avais rien fait hormis travaillé à l’usine afin de restaurer ma trésorerie…

Puis j’ai répondu à une annonce d’un skippeur cherchant un équipier pour faire de la Rochelle jusqu’au Grau-du-Rois, une fois ce convoyage effectué avec succès ( et donc, la malédiction en mer vaincue), le skippeur me proposa d’embarquer une semaine après des Sables d’Olonne jusqu’à Istanbul ! C’est ainsi que mon voyage à vélo commença !  C’est donc l’opportunité s’offrant à moi qui m’a fait choisir ces pays !

C’était ton premier voyage à vélo ? 

Je suis tombé amoureux de ce mode de voyage, de l’autonomie et de la liberté qu’il procure.

A 19 ans j’ai réalisé mon premier voyage en solitaire : le tour de l’île Maurice à vélo. Puis, étant tombé amoureux de ce mode de voyage, de l’autonomie et de la liberté qu’il procure. Un an après, je suis parti pour une seconde balade dans le nord du Laos.

Peux-tu nous décrire ton itinéraire à vélo jusqu’à Istanbul en détails ? 

En catamaran :

  • France
  • Espagne
  • Portugal
  • Espagne
  • Tunisie
  • Italie
  • Grèce
  • Turquie.

Puis en vélo :

  • Turquie
  • Grèce
  • Macédoine
  • Kosovo
  • Albanie
  • Montenegro
  • Bosnie
  • Croatie
  • Slovénie
  • Italie
  • France.

Voyage vélo lac

Voyage vélo Turquie

 

Si tu devais donner des thèmes à ton voyage ? 

j’ai eu l’envie de profiter de ce moment pour découvrir des lieux proposants un mode de vie alternatif.

Pour agrémenter mon périple, j’ai eu l’envie de profiter de ce moment pour découvrir des lieux proposants un mode de vie alternatif. C’est ainsi que j’ai alterné vagabondage à vélo (le plus souvent une dizaine de jours) et arrêts dans un lieu d’accueil.

Ces lieux d’accueil allant du monastère catholique dans les montagnes d’Anatolie Grecques jusqu’au squat anarchiste slovène en passant par l’écovillage ou encore les ZAD françaises !

20842010_1953320714946614_3242625131172953698_n

20799999_1953329791612373_3500119716771207801_n

Comment as-tu préparé ton voyage à vélo ? 

Je savais que j’allais partir en voiler jusqu’à Istanbul depuis les Sables d’Olone. La veille de partir, en me baladant à la Roche-sur-Yon, je suis passé devant un magasin d’occasion, sa devanture proposait plusieurs vélos, dont un ne semblait pas être trop vieux et en bon état (à vrai dire, mes connaissances en mécanique sont très restreintes). Alors, j’ai eu l’idée de le prendre avec moi dans le catamaran et de rentrer avec ce vélo, un B-win rock rider !

Niveau logement et nourriture, comment tu gérais ? 

Camping sauvage vélo

Partis sans réchaud, il s’est avéré après un mois indispensable de continuer la route sans un vrai repas tous les soirs, j’ai donc acheté le matériel nécessaire en Grèce pour pouvoir autonome au niveau alimentaire.

Le budget de ton voyage ? 

J’ai dépensé 300€ pour mon vélo et le matériel. 200€ pour aller jusqu’à Istanbul en voilier. Et plus ou moins 2000€ pour le reste du voyage.

Tu peux nous décrire ton équipement (vélo + matos + camping) ? 

Au départ je suis parti avec :

  • un vélo rockrider
  • deux sacoches à vélo de 20L
  • une tente
  • des habits (autant pour la mer que pour le périple) et
  • une sacoche à mettre sur le guidon. 

Vélo sacoches équipement

Au final, je n’avais pas besoin de plus.

Mais pour un voyage plus long où je voudrais être plus autonome, il faudra que je commence à investir dans du bon matériel ahah !

Quel est ton meilleur souvenir de voyage ? 

Cette femme détruisait toutes nos appréhensions relatives au voyage : c’était une femme… qui voyageait seule… et à quarante ans passés ! 

En Bosnie, j’ai eu la chance de croiser, au détour d’un chemin, Jeanne. A elle seule, ce bout de femme détruisait toutes nos appréhensions relatives au voyage : c’était une femme… qui voyageait seule… et à quarante ans passés ! 

Rencontre entre cyclotouristes

Cet esprit libre arrivait tranquillement de Chine à vélo et continuait sa route jusqu’à Cambridge pour y reprendre son travail : prof d’anglais médiévale… Bref, après avoir sympathisé, nous avons voyagé ensemble une semaine, du Sud au Nord de la Bosnie en prenant soin de traverser ses plus beaux parcs naturels !

La pire galère ? 

Je n’ai finalement pas vraiment eu de galère, j’ai failli tombé  sans casque en descendant des montagnes Bosniaques le tout à  une quarantaine de kilomètres… mais heureusement j’ai réussi à redresser la roue alors que celle-ci était à plat.

Ton prochain voyage à vélo, c’est pour quand et où ? 

Peut-être Madagascar car j’y effectue un stage de 9 mois et que j’ai 2 autres mois pour voyager, sinon j’aimerais bien réaliser une autre boucle en vélo/voilier depuis la France, cette fois-ci de chez moi jusqu’au Bout du monde (Ushuaia) puis soit tenter un retour côté Atlantique soit côté Pacifique.

Un dernier mot pour convaincre les lecteurs du blog de voyager à vélo ? 

Se mettre le minimum d’objectifs hormis rouler quelques kilomètres par jour et s’arrêter là où bon vous semble.

Les grands et les petits voyages n’existent pas. Il n’y a que des voyages, la taille n’a pas d’importance. L’important est simplement de faire ce qu’il vous plaît, à l’échelle qu’il vous semble la plus appropriée, dans les conditions qui vous semble les plus appropriées tout en se mettant le minimum d’objectifs hormis rouler quelques kilomètres par jour et s’arrêter là où bon vous semble.

Dans ces conditions, je pense que le plaisir du voyage à vélo est maximisé. Et peut-être que, doucement, vous tomberez vous aussi, amoureux de ce mode de voyage !


Pour en savoir plus sur le voyage à vélo de Luc, vous pouvez consulter sa page Facebook ici. 

Alors, un petit voyage à vélo à travers l’Europe, ça vous tente ? Dites-nous tout en commentaire de cet article !

Ce que vous pouvez faire pour soutenir notre projet de promotion du cyclotourisme :

Allez hop, on s’inscrit à la newsletter des voyageurs à vélo

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>