Le blog des voyageurs à vélo

Le tour de l’Islande à vélo, par Damien D.

Grand sportif (triathlon, course à pied), Damien est devenu un fan de voyages à vélo. Après avoir parcouru la Corse à vélo l’année dernière, il est parti avec un ami faire le tour de l’Islande à vélo. Un voyage fabuleux qu’il a la gentillesse de nous raconter !

 

Pourquoi avoir choisi l’Islande ? C’est comme un mythe pour les cyclotouristes ?

J’ai choisi l’Islande pour la variété des paysages que l’on peut y trouver, le côté naturel et pur de cette destination. Comme je souhaitais pratiquer le voyage à vélo non seulement proche de la civilisation mais aussi à travers des pistes montagneuses et isolé au milieu de nul part, l’Islande était la destination idéale.

 

Peux-tu nous décrire l’itinéraire de votre voyage à vélo en Islande en détails ? 

itinéraire tour de l'Islande à vélo

Nous avons parcouru 1405 kms au GPS

Ci-dessus notre itinéraire, à prendre dans le sens horaire de Reykjavik vers le nord en passant par la F35. Puis toute la route N°1 au nord jusqu’à Myvatn. De Myvatn à Egilsstadir en bus. Puis de Egilsstadir vers le sud par la route N°1. De la route N°1 nous sommes partis sur la F208 en direction de Landmannalaugar. De Landmannalaugar nous sommes ressortis de la piste pour retrouver la route N° 1 en direction de Selffos. De Selfs nous sommes retournés à Reykjavik pour profiter de la ville.

Street Art à Reykjavik

Et enfin, à la fin de notre séjour, de Reykjavik nous sommes allé à Grindavik en faisant une halte au Blue Lagoon.

Nous avons parcouru 1405 kms au GPS, nous n’avions pas de kilométrage prédéfini par jour. Nous adaptions la distance en fonction des conditions climatiques du jour mais aussi des points d’intérêt sur notre itinéraire.

 

Comment étiez-vous équipés pour affronter les routes difficiles d’Islande ?

Avec Laurent nous roulons tous les deux sur un Trek 920 Disc, le mien est de 2015 et le sien de 2017. C’est une vélo très robuste, confortable et très maniable même avec un lourd chargement. Ce vélo est bluffant de par son rendement sur tout type de revêtement.

Trek 920 Disc

Trek 920 Disc

En ce qui concerne le textile nous étions équipés pour le froid mais surtout pour la pluie avec un ensemble pantalon et veste Gore Tex spécialement conçu pour la pratique du vélo, ce fut l’équipement indispensable.

Textile Gore Tex voyage Islande à vélo

Textile Gore Tex, idéal pour les voyageurs à vélo

 

Comment avez-vous préparé le trajet ?

J’avais acheté le guide Lonely Planet quelques mois avant notre départ, Laurent l’a potassé dans son coin avec un accès à Google Earth. J’ai fait de même ensuite et plus tard nous nous sommes réunis pour mettre un itinéraire en commun.

 

L’Islande est-elle une destination vélo accessible à tout le monde ?

Si l’on a une bonne condition physique mais aussi mentale, l’Islande est une destination vélo accessible

Si l’on a une bonne condition physique mais aussi mentale je dirais oui, je pense qu’il faut aussi avoir un peu d’expérience en cyclotourisme, être déjà parti quelques jours à vélo en faisant du bivouac. Les pistes F en revanche ne sont pas accessibles pour tout le monde !

 

Quel est ton meilleur souvenir de ce périple en Islande à vélo ?

Bivouaquer au pied d’un glacier, l’entendre craquer, se réveiller le matin et contempler ce magnifique mastodonte de glace

Il y a énormément de très bons souvenirs, c’est très difficile d’en choisir un, je dirais ce pourquoi je rêvais de me rendre en Islande à vélo: bivouaquer au pied d’un glacier, l’entendre craquer, se réveiller le matin et contempler ce magnifique mastodonte de glace et se dire que l’on est vraiment tout petit face à cet élément.

Dormir à côté d'un glacier en Islande

 

Des mauvais souvenirs ?

Je n’ai pas de mauvais souvenirs de tout ce qui s’est passé sur le vélo, même s’il y a eu des moments très difficiles physiquement et moralement. Le seul mauvais souvenir est à classer dans la rubrique logistique: à notre arrivée à l’aéroport de Keflavik, faute de consigne valable sans devoir débourser 250 euros par carton, nous avions laissé nos cartons vélo dans un atelier container réservé au voyageur vélo et donc en libre service. Proprement rangés avec un mot stipulant que nous avions l’intention de les récupérer trois semaines plus tard.

A notre retour il n’y avait plus de cartons avec tout ce qu’il y avait dedans (sac de sport pour mettre les sacoches en soute, pompe à vélo, sctocheuse). Nous avons eu ensuite deux bonnes heures de stress à devoir trouver des cartons pour emballer nos vélos et de quoi mettre nos bagages en soute. Mais tout s’est bien terminé finalement, ce sont les aléas du voyage vélo.

 

Quels ont été les points les plus beaux sur ton parcours ?

Les points les plus beaux seraient:

  • les panoramas splendides sur les pistes F35 et F208,
  • toute la partie sud de l’Islande avec la vue sur les glaciers et icebergs
  • la partie nord avec le site géothermique de Hvevir
  • les lacs de Myvatn.

SAMSUNG CSCSAMSUNG CSCHolaskjol

 

Qu’en est-il de l’état des routes et de la circulation ?

La route N°1 (ring road) est en très bon état. Pour ce qui est des pistes type F, cela va du chemin de gravel roulant à un sentier parsemé de trous et d’irrégularités qui durcissent vraiment la pratique du vélo avec sacoches.

Il faut savoir que lorsque nous nous sommes engagés sur les pistes F, celles ci n’étaient pas encore ouvertes aux 4X4, des bulldozers venaient tout juste de terminer la trace, et donc elles étaient jonchés de cailloux, qui par la suite sont balayés sur le côté par le passage des 4X4.

route en islande vélo gravel

Difficile de rouler sur ces pistes toute la journée !

 

Le coût d’un voyage en Islande à vélo

Nous n’avons pas fait les comptes à la couronne prêt mais pour résumer, le coût du billet d’avion avec transport vélo en carton (27kgs) bagage soute (23 kgs) et bagage cabine (10 kgs) au départ de CDG arrivée Kevlavik nous a couté 500 euros. A cela il faut rajouter des dépenses quotidiennes pour un montant de 1000 euros (camping, alimentation, etc…) . Nous avons donc déboursé 1500 euros chacun pour voyager 3 semaines à vélo en Islande.

 

L’accueil des Islandais ?

L’accueil est très bon dans l’ensemble, je ne dirais pas chaleureux à tous les coups mais nous n’avons jamais été mal reçus. Dans l’ensemble les Islandais mesurent combien il est difficile de se déplacer à vélo sur l’île et donc il traitent en considération les voyageurs à vélo.

 

Comment vous organisiez-vous pour le logement ? 

Nous dormions la plupart du temps en camping. Lorsque nous avions roulé sous la pluie pratiquement toute la journée, nous dormions en auberges, cela nous est arrivé deux fois.

Nous avons aussi dormi en bivouac sauvage, les meilleures nuits sans hésiter.

Islande à vélo

 

Bivouac Landmannalaugar

 

Côté équipement nous avions tous les deux une tente MSR Hubba Hubba (2 places, 1.6 kgs), un matelas gonflable thermarest (300 gr), un bon duvet (1kgs). J’avais en plus un oreiller gonflable de marque Mamut. Nous avions aussi chacun une chaise pliable très compact. Pour le reste: cartouche de gaz, bruleur, couverts, couteau, écotasse, assiettes, bol pliable, cafetière à piston.

Abri Militaire F35 Islande

 

Pourquoi voyager à vélo en Islande plutôt que dans un autre pays ?

Pour se confronter aux éléments que tout cycliste recherche mais redoute également. Pour la curiosité de découvrir ces magnifiques territoires. Pour l’isolement à certains endroits de l’île, sur les pistes F, pour le silence…

SAMSUNG CSC

 

Tu as fait la Corse à vélo l’année dernière, l’Islande cette année. Le prochain voyage à vélo, c’est où ?

Ma prochaine destination à vélo sera Cuba ! Du 15/10 au 05/11.

 

Un dernier mot pour convaincre les voyageurs à vélo de partir découvrir l’Islande à vélo ?

Vous aurez à affronter tous les climats possibles en une seule journée, voir en quelques heures, aucune journée ne ressemblera à une autre, tous ces efforts consentis seront largement récompensés à la vue de tous les paysages qui s’élèveront devant vous.

 

——————-

Merci à Damien d’avoir répondu avec enthousiasme à toutes nos questions ! On a hâte qu’il nous raconte son tour de Cuba à vélo :)

Et vous, ça vous dirait de partir découvrir l’Islande à vélo ? Vous avez peut-être déjà parcouru ce pays à vélo ? Dites-nous tout en commentaire de cet article !

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

2 Commentaires

  1. Volle Volle
    25 novembre 2017    

    Bonjour
    Un reportage concis mais qui donne envie.
    Pourriez-vous m’indiquer les dates auxquelles vous avez fait votre périple.
    Cordialement
    Geoffroy

    • Arthur Catani Arthur Catani
      29 novembre 2017    

      Bonjour Geoffroy, Damien est parti en juin / juillet 2016 il me semble ! Vous prévoyez de découvrir l’Islande à vélo ?

Répondre à Volle Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>