Le blog des voyageurs à vélo

Paris-Marseille à vélo

Yann est urbaniste et photographe, il pratique le vélo sous différentes formes depuis toujours et plus particulièrement le voyage à vélo depuis un peu plus d’un an. Il nous raconte comment il a relié Paris à Marseille à vélo en 5 jours. Une bonne idée de périple à vélo à faire sur un week-end prolongé !

Yann Aubry vélo

Arrivée à Marseille devant le Mucem, à l’embouchure du Vieux-Port

Voyage entre amis. Départ : samedi 28 juillet 2018, arrivée : jeudi 2 août 2018

#Endurance. Difficulté : 4/5

Salut Yann, pourquoi ce projet de relier Paris à Marseille à vélo ?

Mon voyage de cet été consistait à relier Marseille en partant de Paris en moins de 6 jours. J’ai habité 7 ans à Marseille durant mes études et je suis encore très attaché à cette ville où plusieurs de mes amis sont restés installés.

Le challenge de cette année était d’y arriver en temps réduit, en bikepacking, puis de passer 4 jours de farniente avant de remonter à Paris prendre un avion pour la suite des congés.

La ligne Paris-Lyon-Marseille est également un axe français structurant et j’ai toujours eu envie de traverser à la force de mes jambes les territoires que je percevais d’habitude à toute vitesse en TGV. L’idée trottait dans ma tête depuis quelques années…

C’était ton premier voyage à vélo ? 

Non, le deuxième après Paris-Bordeaux en août 2017 pendant 5 jours.

Peux-tu nous décrire ton itinéraire en détails ? 

Je suis parti du parvis de Notre-Dame de Paris le samedi 28 juillet vers 10h du matin avec mon ami Clément. Le parvis de Notre-Dame de Paris correspondant en effet au kilomètre 0 des routes de France.

Il était donc important pour nous, de manière assez symbolique de débuter notre voyage en partant de ce point. C’est ce que nous avions fait l’année précédente et ce que nous avons reproduit cette année. Nous avons ensuite filé vers le sud…

kilomètre 0 des routes de France

Kilomètre 0 des routes de France

Du kilomètre 0 au point d’altitude 0, à Marseille, au bord de la Méditerranée.

  • Etape 1 (180 km) : Paris – Briare
  • Etape 2 (180 km) : Briare – Bourbon-Lancy (itinéraire le long de la Loire)
  • Etape 3 (175 km) : Bourbon-Lancy – Lyon (grosse étape passant par le Col des Echarmeaux)
  • Etape 4 (135 km) : Lyon – Charmes-sur-Rhône (le long de la ViaRhôna et de la RN7 sur quelques tronçons)
  • Etape 5 (150 km) : Charmes-sur-Rhône – Orgon (là on se sent très près du but, la Provence nous accueille sous une chaleur sèche)
  • Etape finale (82 km) : c’est le pire jour de la canicule, la température est de 42°, nous arrivons sur le Vieux-Port à 16h pour le premier pastis du séjour.

Paris Marseille à vélo

Cela représente un total de 902 km pour 5,5 jours de voyage soit une moyenne de 164 km/jour.

les centrales nucléaire sur les totems de notre odyssée - Ici, Belleville-sur-Loire

Les centrales nucléaire sont les totems de notre odyssée – Ici, Belleville-sur-Loire

Comment as-tu préparé ton voyage ? 

J’ai fait plusieurs sorties assez longues durant le printemps pour tester mon matériel et mes réglages : Paris-Coulommiers AR dans la journée, Paris-Beaune en 2 jours, Paris-Rouen dans la journée.

A cela s’ajoutaient les sorties Gravel du weekend pour entretenir la forme. Samuel Weaver de Paris Bike Co a réglé mon vélo de manière très efficace après une étude posturale.

Mon vélo est devenu tout de suite beaucoup plus confortable. On discute beaucoup et on trouve toujours ensemble de belles solutions…

Quels sont les plus du voyage à vélo en France selon toi ?

La France est un magnifique pays pour voyager à vélo, les paysages sont variés, on se sent la plupart du temps en sécurité, les routes ne sont pas mauvaises, les automobilistes roulent quand même assez bien par rapport à d’autres pays, on mange bien dans toutes les régions si on prend le temps de s’arrêter (ce n’était pas notre cas).

Paris Marseille vélo itinéraire

En s’écartant de Paris sous un soleil de plomb

Des points négatifs ? 

Une gérante de bar de la très charmante ville de la Charité-sur-Loire qui a refusé de nous remplir nos gourdes car nous n’avions pas consommé en terrasse. Il faisait à ce moment 38°.

Quels ont été les plus beaux endroits sur ton parcours ? 

  • L’ascension du Col des Echarmeaux, les belles vues sur la Vallée d’Azergues et la descente de près de 25 km pour arriver sur les collines de Lyon ;
  • Le Lac d’Orgon ;
  • La descente de la route des Baisses après Lançon de Provence, la vue sur l’Etang de Berre est impressionnante ;
  • L’arrivée dans Marseille après la dernière montée des Pennes-Mirabeau, une belle descente à travers les quartiers nord puis l’arrière-port, le Mucem, Notre Dame de la Garde haut perchée, les quais du Vieux-Port…
Vue depuis le Col des Echarmeaux

Vue depuis le Col des Echarmeaux

L'Etang de Berre et les pistes de décollage de l'aéroport de Marignane

L’Etang de Berre et les pistes de décollage de l’aéroport de Marignane

 

Comment étaient les routes ? 

L’état des routes était correct, la circulation assez douce hormis sur quelques tronçons en plein travaux. Les pistes et les itinéraires cyclables existent tout le long du parcours mais quelques sections sont encore en cours de réflexion / financement / construction. Quelques fois une piste cyclable s’arrête immédiatement à la frontière entre deux communes.

L’accueil sur la route ? 

Bon accueil, les voyageurs à vélo attirent la curiosité et font rêver…

Niveau logement et nourriture, comment vous gériez ? 

Logement : 3 nuits en camping, une nuit à l’hôtel et une nuit chez un ami.

Nourriture : les boulangeries sont toujours efficaces, les barres énergétiques et les fruits dépannent et sont mêmes par moment indispensables, quelques restos servent rapidement les plats. En combinant ces éléments on s’en tire bien.

Le budget de ton voyage ? 

20 € de camping, 40 € d’hôtel et 60 € de nourriture.

Tu peux nous décrire ton équipement ? 

Vélo acier Genesis Croix de Fer avec fourche carbone, sacoches étanches Apidura au niveau de la selle et du cadre, sacoche de cintre KTM, 2 supports de portage sur fourche pour la tente 2 places Jamet et le matelas de sol + duvet.

Equipement vélo bikepacking

Passage à Vitrolles devant le site de mon projet de fin d’études – actuellement en cours de construction

Quel est ton meilleur souvenir de voyage ? 

Les brugnons et l’air climatisé à l’Epicerie du Col de l’Echarmeaux.

Une galère ? 

L’arrivée au premier camping, mal guidé par le GPS dans la nuit à 23h00, en longeant un petit canal aux berges non aménagées en mode cascadeur alors qu’il fallait tout simplement continuer sur la route départementale pendant 300 mètres.

Ton prochain voyage à vélo, c’est pour quand et où ? 

Je vais valider les BRM 200, 300, 400, et 600 km en vue de participer au Paris-Brest-Paris d’août 2019. Au delà de ces épreuves d’endurance, je vais voyager avec ma compagne quelques weekends dans l’année avant de parcourir la Loire et de longer la Côte Atlantique l’été prochain.

Un dernier mot pour convaincre les lecteurs du blog de voyager à vélo ? 

Le voyage à vélo rend plus humble, plus à l’écoute de son corps, apprend à lire le paysage, encourage la prise de décision et la maîtrise de ses émotions.

Passage le long du Canal Latéral à la Loire à Digoin

Les bords de la Loire, tronçon très agréable

Le voyage à vélo n’est pas cher et consomme uniquement l’énergie corporelle, il permet de voyager sur de longues distances tout en profitant de tous les richesses des territoires traversés, il facilite l’interaction avec les autochtones et fait naître souvent de belles rencontres…

 

Pour en savoir plus sur le voyage à vélo de Yann, vous pouvez consulter sa page Tumblr et son profil Instagram.

Alors, un petit voyage à vélo entre Paris et Marseille, ça vous tente ? Dites-nous tout en commentaire de cet article !

Ce que vous pouvez faire pour soutenir notre projet de promotion du cyclotourisme :

Allez hop, on s’inscrit à la newsletter des voyageurs à vélo

 

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>