Le blog des voyageurs à vélo

Voyager à vélo en Corse – le récit de voyage de Damien

Voyager à vélo en Corse: tout cyclotouriste qui se respecte en a rêvé…Damien l’a fait !

Les dénivelés, le vélo dans l’avion, la chaleur, la circulation ? Même pas peur ! Damien a préféré penser à ces plages incroyables, ces routes de col désertes, ces petits villages pittoresques dans le maquis.

Pendant 9 jours fin juin, et pour son premier voyage à vélo, Damien a parcouru 760 kms sur l’Ile de Beauté, l’occasion de la découvrir en profondeur. Et grâce au vélo, l’occasion de la découvrir différemment, en liberté, en respectant ses habitants et ses paysages.

C’est décidé, nous aussi on veut partir voyager à vélo en Corse.

 

Peux-tu nous décrire l’itinéraire de ton voyage à vélo en Corse en détails ? 

J’ai effectué 760 kms au total avec 23 750 m de dénivelés cumulés. Je faisais 95 kms par jour en moyenne.

Itinéraire tour de Corse à vélo

 

  1. Ma première étape (dimanche 26/06) fut courte car je suis parti d’Ajaccio à 12h00, j’ai effectué 80 kms et je me suis posé au camping municipal de Porto (++).
  2. Le lendemain, lundi 27/06 j’ai repris la route et effectué 105 kms entre Porto et Ile-Rousse, je me suis posé au camping Baudry, on peut pas le louper an arrivant à Ile-Rousse (+++).
  3. Le mardi 28/06 j’ai effectué 114 kms entre Ile-Rousse et Centuri, je me suis posé au seul et unique camping de Centuri (++).
  4. Le mercredi 29/06, j’ai effectué 117 kms entre Centuri et Ponte Leccia, j’ai dormi dans un camping à la sortie de Ponte Leccia sur la route de Corte (+).
  5. Le jeudi 30/06 j’ai effectué 51 kms, une première partie entre Ponte Leccia et Corte puis une fois à Corte j’ai déposé mes bagages dans un hôtel pour aller faire l’aller retour dans la vallée de la Restonica. J’ai dormi dans un camping à Corte, pas top top, je conseille d’aller dormir dans un camping qui se situe en allant dans la vallée de la Restonica, son nom est Panui.
  6. Le vendredi 01 juillet j’ai effectué 104 kms entre Corte et la D268 route de Bavella. J’ai dormi au camping Rosu Marinu (+++).
  7. Le samedi 02 juillet je me suis accordé une journée de repos, baignade, saut de grande hauteur dans l’eau et bronzette car il y avait de grande vasques pour se baigner au camping, celui ci est situé en bord de rivière.
  8. Le dimanche 03, j’ai effectué 140 kms entre le camping sur la d268 en direction du col de Bavella et le village de Bastelica. J’ai dormi dans un petit camping très familial et calme à la sortie de Bastelica (+++).
  9. Le lundi 04 j’ai effectué 48 kms entre Bastelica et Ajaccio.

J’ai effectué 760 kms au total avec 23 750 m de dénivelés cumulés. Je faisais 95 kms par jour en moyenne.

Cap Corse à vélo

Village de Centuri – Cap Corse

 

Quels sont les plus du voyage à vélo en Corse selon toi ? Pourquoi voyager à vélo en Corse plutôt que dans une autre région ? 

Les plus du vélo en Corse: le beau temps, les paysages, les routes magnifiques, la possibilité de se baigner partout.

  • Le beau temps omniprésent.
  • La beauté des paysages.
  • Les routes départementales qui sont magnifiques.
  • La possibilité de se rafraîchir (fontaines, sources), se baigner n’importe où, que ce soit à la mer ou dans les terres.
Tour de Corse à vélo - la mer est partout

Morsiglia

Voyage à vélo en Corse - routes départementales

Quenza

Des points négatifs ?

Aucun ;)

 

Quels ont été les points les plus beaux sur ton parcours ?

Tout était beau mais il y a en particulier des endroits qui m’ont marqué ; les calanques de Piana, Le Village de Nonza et sa plage magnifique, la d81b entre Galéria et Calvi, la vallée de la Restonica, la route et le col de Bavella et tous les petits village qui suivents : Zonza, Quenza, Aullène. Et j’en oublie…

Pause café à Nonza

Pause café à Nonza

Qu’en est-il de l’état des routes et de la circulation ?

Sur les départementales aucun souci, c’est très tranquille.

L’état des routes est très correct, juste une ou deux départementales un peu cabossées mais c’est passable. La circulation dépend de l’heure à laquelle on attaque le matin et de la période à laquelle on roule, surtout si l’on doit prendre des morceaux de Nationale. Sur les départementales aucun souci, c’est très tranquille.

 

L’accueil des Corses

Les Corses apprécient les forçats de la route polis et bien élevés

En étant poli et bien élevé tout se passe pour le mieux. Les Corses apprécient les forçats de la route polis et bien élevés. J’ai juste eu une ou deux mauvaises expériences mais sur la totalité de mes échanges cela reste infime.

 

Niveau logement et nourriture, comment t’es-tu organisé ? 

Les Corses sont les rois du commerce de proximité

Il y a des campings partout. Pour la nourriture, les Corses sont les rois du commerce de proximité, on trouve des superettes partout, même un dimanche soir à 18h45 dans les plus petits villages.

Camping de Bastelica - tour de Corse à vélo

Camping de Bastelica

 

Bastia

Le coût d’un voyage en Corse à vélo

Le coût le la vie reste le même que n’importe quelle région de France, avec peut être des variations de prix en fonction de la période choisie (touristique ou pas). Certaines tables sont très bon marché.

 

Des ennuis côté mécanique ?

Mise à part un soucis de fond de jante arrière qui m’a valu trois crevaison, solutionné par la suite, sinon RAS .

 

Quel est ton meilleur souvenir de ce périple en Corse à vélo ?

Les descentes, toutes plus belles les une que les autres avec des vues imprenables et une sensation de vitesse incroyable.

Lac de Tolla tour de Corse à vélo

Lac de Tolla

 

Un mauvais souvenir ?

Mon retour où j’ai bien failli ne pas monter dans l’avion car j’ai eu une panne de réveil ! Levé à 7H00 au lieu de 5H00. 2 min de retard pour l’enregistrement de mon vélo.

 

Ton prochain voyage à vélo, c’est pour quand ? Et dans quel(s) pays ?

Mon prochain grand voyage à vélo sera pour fin mai / mi juin 2017, en Islande avec un ami.

 

Un dernier mot pour convaincre les voyageurs à vélo de partir découvrir la Corse à vélo ?

Je ne connaissais pas la liberté de voyager à vélo, je suis convaincu, cette sensation est juste incroyable !

N’hésitez pas à planifier un itinéraire vélo en Corse, ne vous arrêtez pas à l’obstacle (mettre un vélo dans l’avion –> un article utile ici). Avec un peu d’organisation tout se déroule pour le mieux. Parfois les efforts sont intenses lors des ascensions mais ce n’est jamais très long et ça en vaut largement le coup. Je ne connaissais pas la liberté de voyager à vélo, je suis convaincu, cette sensation est juste incroyable !

Voyager à vélo en Corse c'est la liberté !

Départementale entre Bastelica et Tolla

 


 

Merci à Damien d’avoir répondu avec enthousiasme à toutes nos questions !

Et vous, ça vous dirait de partir découvrir la Corse à vélo ? Vous avez peut-être déjà parcouru l’île à vélo ? Dites-nous tout en commentaire de cet article !

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

4 Commentaires

  1. 14 mars 2017    

    Un très beau témoignage de ce que peut être la découverte de l’île de beauté en vélo, un mode de déplacement qui peut paraitre « sportif » dans une région montagneuse comme la Corse mais à la lecture de votre article on imagine cette sensation de liberté que doit procurer un tel voyage… le choix des itinéraires et des sites moins fréquentés, la possibilité de faire une halte quand on le souhaite le temps de se rafraichir dans une rivière, qui sont nombreuses, ou dans une crique peu fréquentée; le contact simple et direct avec les habitants des villages traversés… et la beauté des paysages toujours différents, on passe de la montagne à la mer en quelques kilomètres ce qui fait le charme unique de la Corse ! Merci encore pour cette belle aventure qui donne envie de prendre son vélo et s’évader pour découvrir la Corse autrement !

  2. grég grég
    18 septembre 2017    

    Bonjour Damien,. Aurais-tu une trace gps de ton itinéraire, je vais partir d’ici 10 jours en corse et souhaite m’en inspirer ;-)
    Merci

    • Arthur Catani Arthur Catani
      20 septembre 2017    

      Bonjour Grég ! Je transmets la demande à Damien et reviens vers vous s’il a une trace GPS. Bone voyage en Corse, amusez-vous bien ! Arthur

      • Arthur Catani Arthur Catani
        25 septembre 2017    

        Salut Greg, le mieux serait que tu demandes Damien sur Strava. Tu pourras consulter ses traces GPS en Islande à partir du 28 mai dernier: Damien Derobert sur Strava.

Répondre à grég Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>