Le blog des voyageurs à vélo

Préparer son premier voyage à vélo: nos 12 conseils

Vous rêvez de partir voyager à vélo dans un pays étranger mais n’avez pas encore osé franchir le pas ? Voici mes 12 conseils pour préparer au mieux votre premier voyage à vélo.

 

1/ Partez bien équipés

Pas de doute, si vous partez avec du mauvais matériel, vous ne remettrez plus vos fesses sur une selle avant un bon moment à votre retour ! Pour un premier voyage à vélo, il est très important de partir bien équipés. Outre votre matériel de cyclo-voyageur « classique », pensez que beaucoup de pièces techniques ne se trouvent pas dans d’autres pays. Quelques exemples : pneus  (pas toujours de même taille), gaz pour le camping, cartes du pays, prises électriques…L’équipement fera l’objet d’un article très bientôt !

Quelques recommandations tout de même: on a voyagé avec des selles Brooks et des sacoches Ortlieb, et on a adoré. La selle Brooks en cuir met du temps à se former (au moins une semaine) mais une fois qu’elle l’est, c’est un régal ! Quant aux sacoches Ortlieb, aucune inquiétude si vous roulez sous une pluie battante, vos affaires sont au sec !

 

conseil 1 préparer son premier voyage à vélo

 

2/ Evitez de prendre trop de transports

Voyager à vélo si vous n’êtes pas dessus, c’est toujours la galère ! Je conseillerais donc de limiter au maximum les transports (avion, bus, train, bateaux) qui ne sont jamais très pratiques. Si vous voulez traverser le globe, privilégiez les vols directs (plus coûteux certes mais le risque de perdre/abimer votre vélo sera réduit, après un Mangalore – Bombay – Hanoi, on a retrouvé nos vélos en piteux état…) et prévoyez un bon carton qui protègera vraiment votre vélo !  

 

Carton pour vélo dans l'avion

 

Quand j’ai été blessé à la cuisse pendant notre tour du monde avec Caroline et qu’il m’était impossible de rouler, nous avons dû prendre plusieurs fois des transports différents (bus, train, bateaux…): mauvais souvenirs !

Une fois sur place, essayez de ne pas prendre trop d’avions, de trains, bus ou autre. Vous aurez probablement envie de “tout voir”, de ne rien rater, mais si c’est le cas, allez-y y à vélo, ou alors, laissez votre vélo chez quelqu’un et visitez à pied. Autre option, il est possible de louer un vélo sur place si vous ne voyagez pas longtemps ou d’en acheter un si vous le souhaitez (cela se fait beaucoup en Asie notamment, s’assurer de la qualité du matériel au préalable tout de même).

 

3/ Choisissez de préférence un pays dont vous parlez la langue

Le gros plus du voyage à vélo c’est de rencontrer les locaux, de partager vos expériences, d’être plus proche des habitants qu’en voyage plus “classique”. Alors je dirais que, si l’on devait choisir entre un pays où l’on maîtrise un peu la langue, et un autre où elle vous est complètement étrangère, mieux vaut choisir le premier. En voyageant dans des contrées étrangères, vous traverserez très probablement des petits villages où les habitants ne parlent pas un mot d’anglais. Absolument aucun. Ni “hotel”, ni “sleep”, ni “rice”, rien !

Difficile dans ces cas-là d’échanger plus que des sourires avec les habitants. En Asie, nous avons été touchés par l’accueil des locaux, mais les rencontres les plus mémorables pour nous se sont déroulées en Amérique du sud, quand nous étions capables d’échanger avec les gens.

La solution quand on voyage dans un pays dont la langue est difficile, c’est d’apprendre quelques mots. Les locaux apprécieront, ils vont même sûrement éclater de rire en entendant votre prononciation ! N’oubliez donc pas votre petit dico de poche. On a même rencontré des cyclotouristes qui voyageaient avec un dictionnaire illustré…Malin !

 

 

4/ Choisissez bien votre période

Ni trop chaud, ni trop froid. Surtout pas de la pluie. Encore moins du vent de face ! Bien sûr, ne rêvez pas, vous n’aurez jamais les conditions météo idéales pendant tout votre voyage. Cependant, le Cambodge en pleine saison des pluies, la région de Mendoza en Argentine sous le soleil brûlant de janvier, la Suède à Noel, ou la Vallée du Rhône vers le Nord en période de Mistral risqueraient fortement de vous dégoûter du voyage à vélo !  

 

5/ Consultez des cartes avec un dénivelé de la région

Le dénivelé d’un pays ou d’une région a son importance…1000kms au Pérou, ce n’est pas exactement la même chose que 1000kms dans la Plaine du Pô en Italie. Au Pérou, prévoyez au moins 12 jours. En Italie, vous pouvez boucler ça en 7-8 jours. Quelle ne fut pas notre surprise quand nous sommes arrivés au nord du Vietnam (aka “Les Alpes du Tonkin”), nous n’avions pas vraiment consulté de carte avec dénivelé ! Heureusement, les régions montagneuses sont souvent les plus belles à vélo, les étapes sont difficiles mais à l’arrivée, quel bonheur !

 

Alpes du tonkin vietnam vélo

 

6/ Renseignez-vous au préalable sur les conditions de circulation du pays

Ah les villes indiennes…”Bien dans leur jus” comme disait Le Routard. En gros, cela voulait dire qu’on allait en baver pour trouver un endroit au calme et y accéder à vélo dans une circulation chaotique. L’arrivée dans Ho Chi Minh, sympa aussi ;). Si vous n’êtes pas du genre “slalomeurs/cascadeurs”, renseignez-vous sur les conditions de circulation dans le pays que vous voulez parcourir. Pédaler à Téhéran n’est pas la même chose que pédaler à Copenhague. Enfin, la qualité des routes peut aussi avoir son importance !

conseil 4 organiser son premier voyage à vélo

 

7/ Ne soyez pas trop ambitieux sur les distances, et adaptez votre rythme au cours de votre voyage

Mieux vaut ne pas être trop ambitieux au départ sur les distances que vous allez parcourir.

Adaptez vos distances en fonction du pays où vous êtes, des conditions météo, de circulation, de votre forme. Cela vous laissera du temps pour prendre des détours, pour improviser une nouvelle étape, rester plus de temps dans une ville que vous appréciez, vous serez moins stressé par l’arrivée. Pour vous habituer progressivement et ne pas subir de contrecoups physiques, prévoyez des étapes assez courtes au début de votre périple. Au bout d’une semaine, vous allez pouvoir allonger. 60kms > 80kms > 100kms > 120kms > et pourquoi pas 150 ? Vous allez devenir des machines.

 

Entraînement pour se préparer à voyager à vélo

 

8/ Evaluez votre budget dans le pays pour ne pas être surpris

Si vous ne roulez pas sur l’or, évaluer votre budget en voyage est une bonne idée. En fonction du pays, celui-ci pourra être multiplié par 10 ! Faites donc bien vos calculs. A titre d’exemple, en Europe et en Argentine, où les logements étaient plutôt chers, nous dormions en camping, tandis que dans des pays comme l’Inde ou le Cambodge, nous pouvions nous permettre de prendre une petite chambre dans une guesthouse (avec une douche !) en dépensant à peine 20€ à deux par jour.

 

 

conseils pour organiser son voyage à vélo

 

9/ Lisez les témoignages d’autres voyageurs sur l’accueil des habitants

Avant de choisir votre destination, vous pouvez également vous renseigner sur l’accueil des habitants. Le pays que vous allez parcourir a-t-il une tradition d’accueil des voyageurs ? Personnellement, pendant notre voyage, j’ai préféré l’accueil des argentins ou des italiens à celui des croates. Difficile de se faire un avis sans être sur place, mais il vaut mieux savoir à quoi s’attendre !

 

Capture d’écran 2015-11-10 à 11.18.11

 

10/ Faites votre petite sélection des sites les plus utiles avant votre voyage

C’est probablement ce qui nous a pris le plus de temps avant notre tour du monde à vélo: sélectionner les sites et blogs qui seraient les plus pertinents. Pensez à vous créer un compte avant votre voyage sur Warmshowers (le réseau d’hébergement entre cyclistes du monde entier) ou Couchsurfing (idem mais pas orienté cyclistes). Sur le voyage à vélo, nous recommandons le blog Le braquet de la libertéPour des conseils moins orientés vélo, Le Routard est un incontournable.

 

warmshowers-logo

 

11/ Soyez prêts à improviser

On ne veut pas non plus vous faire peur. Vous ne pouvez pas être ultra organisés. De toute façon, vous aurez beau être préparés, voyager à vélo porte son lot d’imprévus, de détours, de rencontres. Laissez le hasard faire –bien- les choses…Nous n’avons quasiment pas préparé notre tour du monde à vélo avec Caroline (hormis les pays que nous voulions parcourir), nous ne savions absolument pas à quoi nous attendre et avons appris au fil du voyage à mieux organiser nos étapes.

 

conseils pour bien organiser son premier voyage à vélo

 

12/ Profitez…c’est les vacances !

Il ne vous reste maintenant plus qu’à profiter de votre voyage. Le voyage à vélo est un émerveillement quotidien, vous allez vivre une expérience inoubliable, il n’y a rien de mieux pour découvrir un pays que de le parcourir à vélo ! Profitez-en !

 

conseils pour bien organiser son premier voyage à vélo

 

Un bonus, pour la route: achetez-vous une liseuse électronique !

Quand on voyage à vélo on a BEAUCOUP de temps à tuer. Vous êtes arrivés à destination à 14h mais le Warmshower vous reçoit à 20h et la ville se visite en 30 petites minutes ? Il vaut mieux avoir un bon bouquin, et la liseuse vous permet de ne pas vous alourdir de kilos superflus. Personnellement je n’ai jamais autant lu que lors de mon tour du monde à vélo.


J’espère que cet article vous aidera à préparer votre voyage. Partagez avec nous vos conseils et réflexions dans les commentaires !

Ce que vous pouvez faire pour soutenir notre projet :

  • Partager cet article
  • Nous suivre sur les réseaux sociaux
  • Vous abonner à notre newsletter 100% voyages à vélo

Allez hop, on s’inscrit à la newsletter des voyageurs à vélo

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

13 Commentaires

  1. gillou43 gillou43
    15 novembre 2015    

    Merci pour ces conseils ! Bravo pour le tour du monde !

  2. martine martine
    17 novembre 2015    

    Très intéressant cet article. Il donne vraiment envie de voyager à vélo. Il annonce les belles découvertes et des moments pas faciles à gérer. Vous donnez de très bons conseils pour éviter le pire.

  3. 22 novembre 2015    

    Bonjour,
    Je vous propose un site spécialisé dans le beau vélo de randonnée http://www.confreriedes650.org
    De plus, je vois beaucoup de voyageurs qui chargent leur bicyclette à l’arrière. A mon sens, mieux vaut charger à l’avant avec deux sacoches de part et d’autre de la roue avant, ça oblige à bien sélectionner ce que l’on emporte.Sur la roue arrière, il y a déjà le bonhomme, ça suffit bien !
    Bon voyage.
    Amitiés.

    • Arthur Catani Arthur Catani
      22 novembre 2015    

      Merci Jean-Pierre pour votre commentaire ! Je ne connaissais pas la Confrèrie des 650, j’aime beaucoup l’idée.
      En tour du monde, j’avais 2 petites sacoches à l’avant et 2 grandes à l’arrière, je n’ai crevé qu’une seule fois la roue arrière (malgré le poids des bagages + le mien + le matériel de camping), en revanche j’ai eu beaucoup plus de problèmes avec la roue avant (rayons cassés à cause du poids, nombreuses crevaisons…) Peut-être que cela dépend aussi du vélo ! En tout cas, vous avez raison, il faut bien sélectionner ce que l’on emporte: voyager le plus léger possible, c’est aussi une question de mentalité – avoir besoin de peu de choses, se contenter de peu, des plaisirs simples. Je vais le rajouter sur l’article. A bientôt !

  4. 6 juin 2016    

    Bonjour,
    Très bon article! Et moi qui croyais que j’avais tout vu sur les bons plans à voyager à vélo. En somme, j’ajouterai à tous ceux qui veulent voyager à vélo, que même s’il est possible de galérer grave c’est une expérience unique.
    J’aime bien l’astuce de la liseuse électronique, c’est sûr que cela m’aurait épargné quelques poids supplémentaires.

    • Arthur Catani Arthur Catani
      11 juin 2016    

      Merci pour ton gentil commentaire ! Oui ça peut être un petit peu galère les premiers jours mais le jeu en vaut tellement la chandelle :)

      Bon week-end,
      Arthur

  5. 5 décembre 2017    

    Bel article et blog utile !

    Amicalement,

    • Arthur Catani Arthur Catani
      12 décembre 2017    

      Merci beaucoup Hugo, ravi que le blog te plaise !
      Arthur

  6. 6 mars 2018    

    Bonjour à tous,
    Je suis parti en vélo depuis Pékin en Chine en octobre 2015.
    Après 60000km sur 4 continents je suis actuellement aux USA. Vous pouvez retrouver mon parcours sur mon avec tout les détails concernant mon équipement et mon expérience. En espérant que tout ce que j’ai écrit puisse servir aux futurs baroudeurs sur 2 roues.

    A+
    Bientôt, la suite en Afrique

    • Arthur Catani Arthur Catani
      17 mars 2018    

      Salut Cyril, merci pour ton commentaire ! Super ton voyage, ça donne envie :) Ca te dirait de parler en particulier de ta traversée de la Chine sur notre blog ?

      Bonne suite de voyage !
      Arthur

  7. 7 mars 2018    

    Un grand BRAVO pour vos récits et photos.

    Petite idée lors de voyages à travers des pays dont on ne parle pas la langue :)
    Créer une page avec des petites images découpées dans des prospectus Pub alimentaires. Il suffit alors dans les épiceries/magasins de montrer les images « sucre, sel, farine, pain, pommes, bananes, etc. » De même pour savon, shampoing etc.

    Bonne route,

    Fanny

    • Arthur Catani Arthur Catani
      17 mars 2018    

      Merci Fanny ! Excellente idée en effet, merci pour votre partage :)

      A bientôt !
      Arthur

  8. Melodie Melodie
    5 juillet 2018    

    Me concernant, je suis justement en train de préparer mon tour du monde et ça demande une organisation de dingue ! Moi qui suis une grosse feignasse, j’ai failli abandonner plusieurs fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>