Le blog des voyageurs à vélo

L’Eurovélo 6 – le voyage à vélo de Pascal de Nantes jusqu’à la Serbie

Pascal Magoarou est ce qu’on appelle un retraité actif !  Ingénieur environnement à la retraite, père de 2 fils et grand père d’une petite fille, conseiller municipal écologiste à la mairie de Mont-Saint-Aignan (76), Pascal est un grand passionné de voyages à vélo et en a même fait la première occupation de sa retraite.

Nous l’avons contacté pour qu’il nous raconte son expérience le long de l’Eurovélo 6 (un des itinéraires vélo européens les plus populaires, entre l’Atlantique et la Mer Noire), de Nantes à Novi Sad en Serbie. Pascal est aussi sur Warmshowers (on vous a déjà parlé de ce super réseau d’hébergement entre cyclo-touristes)

 

Salut Pascal, pour commencer cet entretien, pourrais-tu nous dire pourquoi tu as choisi l’Eurovélo 6 ?

 

Cet itinéraire est d’une extraordinaire beauté pour ses paysages et son patrimoine historique.

 

Au printemps 2015, j’ai pris possession, après 9 mois d’attente, le temps de la gestation, de ma merveilleuse randonneuse Vagabonde v 305 fabriquée sur mesure par l’équipe de Vagabonde Cycles dans la Drôme, avec système de transmission Rohloff. C’est mon cadeau pour la retraite, celui dont je rêvais depuis longtemps !

Je voulais étrenner cette merveille sur l’itinéraire cyclable emblématique qu’est l’Eurovélo 6, de l’Atlantique à la Mer Noire, « la plus longue piste cyclable du monde », pour reprendre le titre du guide de Michel Bonduelle paru aux éditions Ouest France (titre un peu trompeur car le trajet est loin d’être réservé aux seuls cyclistes tout au long du parcours, notamment à partir de la Croatie où l’on est surtout sur des routes plus ou moins circulées).

Cet itinéraire est d’une extraordinaire beauté pour ses paysages et son patrimoine historique.

 

Départ au point 0 de l'Eurovélo 6 à St Brévin les Pins

Départ au point 0 de l’Eurovélo 6 à St Brévin les Pins

 

Pourrais-tu nous décrire l’itinéraire de ton voyage à vélo en détails ? Combien de kilomètres as-tu pédalés au total ? Quels pays tu as traversés ?

 

3214 km depuis St Brévin les Pins et 8 pays traversés: France, Suisse, Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie et Serbie.

 

Trajet vélo de Pascal - Eurovélo 6

Trajet vélo de Pascal Eurovélo 6

Cet itinéraire suit, sur la presque totalité de son parcours, un fleuve ou une voie d’eau. C’est d’abord la Loire à vélo de St Brévin les Pins à Nevers, puis les canaux de Bourgogne et d’Alsace, la Saône, le Doubs, le Rhin et le Danube de sa source à la Mer Noire. Il n’y a donc pas de difficultés majeures en dénivelé, sauf peut-être entre le lac de Constance et la source du Danube.

 

La Loire à vélo, en mode nature

La Loire à vélo, en mode nature

 

Je ne suis pas allé jusqu’à la Mer Noire par manque de temps. Mon voyage s’est arrêté à Novi Sad en Serbie. Il restait 7 à 800 km pour atteindre la Mer Noire. Peut être une prochaine fois… J’ai fait le parcours en deux séquences, la première en avril 2015 de St Brévin à Chalon sur Saône, puis la seconde en mai et juin de Châlon à Novi Sad en Serbie.

 

Les stigmates de la guerre serbo-croate à Vukovar en Croatie

Les stigmates de la guerre serbo-croate à Vukovar en Croatie

Voici le détail de mon voyage pour ceux qui voudraient le faire à vélo (ou juste une partie !):

  • 16 avril 2015 – St Brévin – Ancenis – 107 km via Paimboeuf et Nantes
  • 17 avril – Ancenis – Saumur – 120 km via Angers
  • 18 avril – Saumur – Vile aux Dames – 98 km via Tours
  • 19 avril – Ville aux Dames -Blois – 65 km via Amboise
  • 20 avril – Blois – Jargeau – 95 km via Orléans
  • 21 avril – Jargeau – Briare – 76 km
  • 22 avril – Briare – La Charité sur Loire – 73 km
  • 23 avril – La Charité sur Loire – Decize – 76 km via Nevers
  • 24 avril – Decize – Digoin – 82 km via Bourbon-Lancy
  • 25 avril – Digoin – Chalon sur Saône – 121 km via Montceau les Mines et Chagny
  • 30 mai – Chalon sur Saône – Dôle – 101 km via Verdun sur le Doubs
  • 31 mai – Dôle -Baume les Dames – 99 km via Besançon
  • 1er juin – Baume les Dames – Mulhouse – 117 km via Montbéliard – Sochaux
  • 2 juin – Mulhouse – Mölhin (Suisse)- 73 km via Bâle
  • 3 juin – Mölhin- Waldshut – Tiengen (Allemagne) – 45 km
  • 4 juin – Waldshut – Lac de Constance ( Allemagne) – 84 km via Stadthausen (Suisse)
  • 5 juin – Lac de Constance – Fridingen (Allemagne – bord du Danube) – 83 km
  • 6 juin – Fridingen – Riedlingen (Allemagne) – 70 km via Sigmaringen
  • 7 juin – Riedlingen – Günzburg (Allemagne) – 107 km via Ulm
  • 8 juin – Günzburg – Donauwörth (Allemagne) – 68 km
  • 9 juin – Donauwörth – Neustadt (Allemagne) – 102 km via Ingolstadt
  • 10 juin – Neustadt – Straubing (Allemagne) – 105 km
  • 11 juin – Straubing – Kohlbachmülh (Autriche) – 120 km via Passau
  • 12 juin – Kohlbachmülh – Wallsee-Sindenburg (Autriche) – 105 km via Linz
  • 13 juin – Wallsee-Sindenburg – Swentendorf (Autriche) – 135 km via Grein, Melk et Krems
  • 14 juin – Swentendorf – Hainburg (Autriche) – 116 km via Vienne
  • 15 juin – Hainburg – Komaron ( Hongrie) – 159 km via Bratislava (Slovaquie) et Gyor (Hongrie)
  • 16 juin – Komaron – Szentendre (Hongrie) – 112 km
  • 17 juin – Szentendre – Szalkszertmarton (Hongrie) – 113 km via Budapest
  • 18 juin – Szalkszertmarton – Dunafalva (Hongrie) – 141 km via Baja et Kalocsa
  • 19 juin – Dunafalva – Vukovar (Croatie) – 128 km via Osijek
  • 20 juin – Vukovar – Novi Sad (Serbie) – 90 km

 

Au total, cela représente 3214 km depuis St Brévin les Pins et 8 pays traversés: France, Suisse, Allemagne, Autriche, Slovaquie, Hongrie, Croatie et Serbie. Retour de Novi Sad par un bus de la compagnie serbe Zlatan express bus, transportant que des serbes sauf moi, directement jusqu’à Bâle, avec le vélo en soute (21 h de trajet) mais avec beaucoup d’arrêts et des contrôles renforcés notamment à la frontière serbo-hongroise (déjà) et à l’entrée en Suisse.

 

Combien de kilomètres tu faisais par jour ?

 

Je voulais aller le plus loin possible sur l’Eurovélo 6 tout en visitant les endroits remarquables. Donc ce fut une moyenne de 100 km par jour, avec des variations importantes, entre 45 km pour l’étape la plus courte et 159 km pour la plus longue, en Hongrie.

 

Quel est le pays que tu as préféré ?

 

Presque sans chauvinisme, le parcours de la Loire à vélo est le plus bel itinéraire cyclable que j’ai réalisé jusqu’à maintenant ! La Loire, qui est restée un fleuve sauvage, offre sur tout son cours des paysages merveilleux et son patrimoine historique, avec au premier rang ses fameux châteaux, est bien sûr exceptionnel.

 

Magnifique château de Sully sur Loire

Magnifique château de Sully sur Loire

 

Mais les bords du Rhin, qui fait frontière entre la Suisse et l’Allemagne de Bâle au lac de Constance, de même que le Danube près de sa source en Allemagne, puis entre Passau et Vienne dans sa partie germano-autrichienne, ou encore à Budapest sont également magnifiques.

 

D'un côté l'Allemagne, de l'autre la Suisse

D’un côté l’Allemagne, de l’autre la Suisse

 

Le Danube près de Fridingen en Allemagne

Le Danube près de Fridingen en Allemagne

 

C’est difficile d’établir un classement :)

 

Comment étais-tu équipé (vélo et matériel de camping) ?

 

Ma Vagabonde Grande Rando rolhoffisée est équipée de 4 sacoches Ortlieb et d’une sacoche de guidon Norco. Pour camper j’ai une tente MSR Elixir 2. Tout ce matériel me donne entière satisfaction. J’en ai testé l’étanchéité à maintes reprises, notamment lors d’une randonnée bien arrosée (par la pluie) en 2016 le long de la Mer du Nord.

 

Quel est ton meilleur souvenir de ce voyage à vélo le long de l’Eurovélo 6 ?

 

Beaucoup de moments inoubliables lors de cette randonnée: les découvertes des paysages, villes, villages, châteaux comme je l’ai déjà évoqué, mais aussi les belles rencontres avec les locaux comme avec les cyclo-touristes. Je me souviens en particulier d’une soirée exceptionnelle dans un camping à la ferme en Autriche, avec nos hôtes, couple de fermiers autrichiens à la retraite et des cyclo-touristes allemands et néo-zélandais.

 

Rencontre sympa avec des locaux et d'autres cyclotouristes

Rencontre sympa avec des locaux et d’autres cyclotouristes

 

Que dirais-tu de l’accueil des locaux le long de ton parcours ?

 

« Vous venez de France à vélo ? Je n’arrive pas à le croire. »

 

Même si les habitants des pays traversés, notamment ceux de l’Europe de l’Est, n’ont pas la réputation d’être les plus accueillants du monde, le cyclo-touriste et son chargement bénéficient toujours d’un capital sympathie mêlé d’une part d’étonnement, voire d’incrédulité: « Vous venez de France à vélo ? Je n’arrive pas à le croire. »

 

Vue sur le parlement hongrois à Budapest

Vue sur le parlement hongrois à Budapest

 

On apprécie également sur ce parcours la culture vélo des suisses, des autrichiens et des allemands. Pistes cyclables, signalétiques, stationnement, équipements des campings: tout est pensé pour faciliter et sécuriser la vie des cyclistes.

 

Comment t’organisais-tu au niveau logement (camping, auberges, hôtels, Warmshowers, etc) ?

 

Par beau temps, je privilégie le camping, plutôt en terrain de camping, pour le contact avec la nature et avec les gens, notamment les nombreux cyclotouristes que l’on rencontre sur l’itinéraire, surtout jusqu’à Budapest.

 

Camping sur l'Eurovélo 6 en Allemagne

Camping sur l’Eurovélo 6 en Allemagne

 

Pour ce qui est du contact avec la nature, je pense à un contact moins agréable que d’autres, celui des renards du camping de Waldshut, en Allemagne, au bord du lac de Constance. Ces renards apprécient particulièrement les cyclos et la nourriture facilement accessible qu’ils laissent sous l’auvent de leur tente pendant la nuit. Malgré les affiches de mises en garde dans le camping, un couple de français en a fait l’amère expérience: tente lacérée et sacoche contenant la nourriture emportée… Un type de galère assez original !

Depuis que l’on m’a raconté cette histoire, je rentre toujours, pour la nuit, les restes de nourriture dans la tente ;)

Quand il pleut ou quand je suis particulièrement fatigué, je vais à l’hôtel ou en chambre d’hôtes. A noter que les hôtels en Allemagne sont beaucoup moins chers qu’en France, à 40 € ou moins avec petit-déjeuner copieux. Eviter par contre les prix astronomiques de la Suisse.

 

Tu es un habitué du cyclotourisme, quels sont les autres voyages à vélo que tu avez faits ? Lequel est ton préféré ?

 

J’ai fait beaucoup d’autres voyages à vélo en France et en Europe. Mais l’Eurovélo 6 reste pour moi ma randonnée préférée, peut être parce que c’était mon premier très grand voyage à vélo.

 

J’ai fait beaucoup d’autres voyages à vélo en France et en Europe, le long de la Mer du Nord, de la côte atlantique, la Via Rhôna, le canal du Midi, le canal de Nantes à Brest, la Vélo Francette, le Vercors, Les Cévennes, la Vallée du Lot, etc.

Mais l’Eurovélo 6 reste pour moi ma randonnée préférée, peut être parce que c’était mon premier très grand voyage à vélo, sûrement aussi à cause de la nature, des paysages et du patrimoine des régions traversées et des gens rencontrés.

 

Quelle est ta prochaine destination à vélo ?

 

En 2017, j’ai déjà fait en mai une liaison Lausanne-Rouen, périple de 2000 km par la Via Rhôna et le Canal du Midi, ainsi qu’en famille le tour de la Gironde, en juillet. Je prépare actuellement, pour l’automne, un retour de Lisbonne à St Jean Pied de Port par les chemins de Compostelle, la Via Lusitana et El Camino Francès.

 


 

Merci beaucoup Pascal d’avoir répondu avec enthousiasme à toutes nos questions ! Un super témoignage d’un vrai passionné de cyclotourisme ! Retrouvez les autres voyages à vélo de Pascal en France et en Europe sur son blog en cliquant sur ce lien.

Et vous, ça vous dirait de partir découvrir les différents trajets Eurovélo ? Vous avez peut-être fait l’Eurovélo 6 ? Racontez-nous tout en commentant cet article !

Ce que vous pouvez faire pour soutenir notre projet :

  • Partager cet article
  • Nous suivre sur les réseaux sociaux
  • Vous abonner à notre newsletter 100% voyages à vélo

Allez hop, on s’inscrit à la newsletter des voyageurs à vélo

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

4 Commentaires

  1. brigitte brigitte
    30 septembre 2017    

    Bravo Pascal pour ce voyage et cet enthousiasme.
    Les voyages à velo c’est en effet génial. J’ai commencé ça dans les années 80 avant la mode.

    J’ai fait une petite partie de l’euro velo 6 en Autriche l’an dernier, « petite » par rapport à cette intégrale ! . Cette année : traversée de l Alsace 450 km et ascension du Grand Ballon. J’ai expérimenté aussi une ascension de 20 km et 1100 m deniv!
    J’aimerais faire une bonne partie de la Velodyssee en 2018 en partant de St Malo. Je ne suis pas encore à la retraite c’est prk mes traversées sont de courte durée et pas encore d envergure , mais j’ai le niveau.
    Je m entraîne dans les Monts d’or et les Monts du Lyonnais. Sportive depuis 45 ans. Montagnarde.
    Si ca interesse Pascal la traversée nord sud le long de l’atlantique mon numéro est : 06 Vosges hteGaronne Ain pasdeCalais.
    Velo de route. Pas VTT.
    Brigitte . Lyon

    • Arthur Catani Arthur Catani
      1 octobre 2017    

      Merci Brigitte pour votre commentaire ! La traversée de l’Alsace devrait être très agréable, quand avez-vous prévu de la faire ? Si cela vous dit de nous raconter votre expérience sur ce blog, c’est avec plaisir :)
      Bon dimanche,
      Arthur

  2. 14 février 2018    

    Très sympa votre post. J’aime bien souvent votre site internet et vous lire. Merci pour ces moments de partage.

    • Arthur Catani Arthur Catani
      14 février 2018    

      Avec plaisir Sophie, j’adore tenir ce blog parce que les récits de voyages à vélo sont toujours hyper inspirants. Si vous partez un jour à vélo, n’hésitez pas à m’écrire pour raconter votre expérience sur le blog !

      Arthur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>