Le blog des voyageurs à vélo

L’Inde du sud à vélo (Kerala et Tamil Nadu)

L’Inde du sud à vélo ? Drôle d’idée…Et pourtant, dans le cadre de notre tour du monde à vélo, nous avons parcouru 2000 kilomètres à vélo en Inde du Sud. On nous avait prévenus : l’Inde est un pays fatiguant, énervant, parfois même épuisant, mais forcément marquant et attachant. Pour aider les cyclotouristes qui s’apprêtent à découvrir cette région du monde, voici quelques conseils pour bien préparer le voyage.

Itinéraire et routes empruntées 

Nous avons opté pour un itinéraire plutôt classique, en démarrant sur la route principale, la East Cost Road (beaucoup de circulation aux abords des villes mais plus grand-monde une fois qu’on traverse les campagnes). Notre voyage nous a emmenés de Chennai à Mangalore, en passant par Pondicherry, Thanjavur, Madurai, Tenkasi et la côté keralaise.

Itinéraire Inde du sud à vélo

Kochi-Munnar-Marari Beach : le vélo dans les montagnes du Kerala

Itinéraire Kerala à vélo

 

Les plus du vélo en Inde

Les paysages sont magnifiques, en particulier au Kerala et dans la région de Munnar. De très beaux passages également dans le Tamil Nadu (voir Points d’intérêts).

Inde du sud à vélo

Kerala à vélo

 

Les nombreux temples hindous sur la route rendent la visite émouvante et envoutante. N’hésitez pas à visiter ces temples, quand les non-hindous sont autorisés, l’ambiance y est vraiment particulière…

1157556_211469499028290_124681018_n

 

Dans tous les cas, ce pays ne vous laissera pas indifférent, surtout à vélo !

 

Les moins du vélo en Inde 

La circulation: elle peut être très très dense… La sortie de Chennai et de Pondicherry à vélo font partie de nos très mauvais souvenirs. Préférez le train!

Certaines villes du Tamil Nadu peuvent être peu accueillantes (chaleur, bruit, pollution…)

Le manque d’espace vital pèse au bout de quelques semaines: les indiens sont très curieux, parfois même trop! Ca en devient fatiguant.

 

Points d’intérêt sur le parcours

Mahabalipuram, Auroville, Pondicherry, Thanjavur, Madurai, Kovalam, Varkala, Kochi, Munnar et la région, les backwaters d’Allepey

1385812_215751288600111_442047901_n

 

Etat des routes

Les routes sont plutôt en bon état, à part quelques passages difficiles entre Kochi et Mangalore. Possibilité d’emprunter les autoroutes (pas plus de monde que sur les routes nationales ou régionales et routes en très bon état).

On vous conseille la route de bord de mer entre Varkala et Kochi. Paysages magnifiques même si de nombreux passages sont non goudronnés.

 

Les indiens

Une des difficultés de l’Inde : le manque d’espace vital ! Les indiens sont gentils mais sont un peu oppressants. Vous ne pourrez pas être tranquilles longtemps !

En revanche, on ne s’est jamais sentis en insécurité en Inde du Sud (très différent de l’Inde du Nord d’après ce qu’on nous a dit). Et bonne surprise : les indiens parlent plutôt bien anglais (ou ont toujours au moins quelques bases).

 

Logement et nourriture

Pas de problème à ce niveau-là ! Des hôtels sont présents dans toutes les villes de tailles moyennes et on n’a eu aucune difficulté à trouver un hôtel tous les 50 kilomètres environ.

Hôtel voyage à vélo en Inde

De même, on trouve des échoppes qui vendent biscuits, boissons, eau, fruits…etc tous les 5 kilomètres.

 

Banques, retrait et Internet

Des ATM sont présents dans toutes les villes de taille moyenne (environ tous les 50 kilomètres). Privilégier Bank of India ou Bank of Travancore, qui marchent à coup sûr (pas toujours vrai pour les autres). Pour ce qui est d’Internet, vous trouverez forcément (à l’hôtel ou ailleurs ;) )

1382349_211469905694916_1335137117_n

 

Coût de la vie

Compter de 600 à 1200 Rps pour une chambre double dans un hôtel moyen (de 7 à 14 euros). Un thali (repas traditionnel) au bord de la route coûte environ 100 rps (1,5 euros). Dans des zones reculées, on peut très bien manger et dormir pour 20 euros / jour à deux.

Les zones touristiques (Varkala, Kovalam, Kochi) sont un peu plus chères.

On trouve également des hôtels de très bons standings à des prix très corrects.

 

Circulation

C’est le gros point faible du voyage à vélo en Inde ! Camions, voitures, vaches, charrettes…on trouve de tout. Aucun respect du code de la route (le plus gros a la priorité). Très fatiguant à cause du bruit et de la poussière. Investir dans un klaxon peut être utile.

Inde à vélo circulation

On déconseille particulièrement la sortie de Chennai à vélo. Avec du recul, on aurait préféré prendre un train !

 

Réparations

Dans tous les villages traversés, vous trouverez des échoppes de vélo (« magasin » serait un grand mot) qui peuvent vous dépanner en cas de roues crevées ou de rayons cassés.

Inde à vélo réparation

 

Traversée des Ghats 

Le Tamil Nadu et le Kerala sont séparés par la chaîne montagneuse des Ghats. Plusieurs itinéraires sont possibles :

Passage par le Cap Comorin : pour éviter complètement les Ghats, possibilité d’aller à l’extrême sud de l’Inde.

Passage à Tenkasi : dénivelés moins importants que le passage par Munnar. Nous avons choisi cette option car moins longue que d’aller jusqu’au Cap Comorin et que nous savions que nous retournerions dans la région de Munnar plus tard (visite du frère d’Arthur). Bonne option, pas trop difficile et beaux paysages (moins impressionnants que Munnar toutefois).

Passage à Munnar : dénivelés importants. Peut être difficile avec des bagages lourds. Paysages absolument sublimes (plantations de thé, rizières…) La route entre Madurai et Munnar est paraît-il très belle.

Traversée des Ghats Kerala à vélo

 

L’avion à Mangalore

Il est possible de trouver des cartons pour emballer les vélos à Mangalore. Demander aux échoppes de vélo présentes un peu partout, elles sauront vous rediriger vers quelqu’un qui en a !

Des grands taxis (dans lesquels vous pouvez mettre deux vélos) sont disponibles pour aller à l’aéroport en 20 minutes. (comptez 800 rps)

——————————————————

Pas encore tout à fait convaincu(e) par le vélo en Inde ? Découvrez nos 15 bonnes raisons de découvrir l’Inde du sud à vélo ici.

Vous avez aimé cet article ? Dites-le nous sur les réseaux sociaux (la petite barre à gauche de l’article ;) ), et n’hésitez pas à partager avec vos amis cyclo-touristes !

Vous avez déjà voyagé à vélo en Inde du sud ou vous préparez un voyage et aimeriez nous poser plus de questions ? Dites-nous tout dans les commentaires en bas de l’article ! Nous serons très heureux de répondre à vos commentaires / questions.

Voyageurs à vélo, d’autres articles sur le blog de GlobalBiker qui peuvent vous intéresser:

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

8 Commentaires

  1. 6 juin 2016    

    En plus des conseils sur le vélo, votre blog regorge aussi de bonne destination! Même si personnellement j’ai un peu peur à l’idée d’aller en Inde de par les commentaires et avis des autres voyageurs comme quoi, c’est assez dangereux. Enfin, je finirai par y aller, le risque fait partie de l’expédition mais ça me fait déjà beaucoup d’adrénaline. Sinon, je vous conseille pour ce genre de voyage de vous munir des pastilles purificateurs, on est jamais assez prudent même si l’eau est en abondance!

    • Arthur Catani Arthur Catani
      11 juin 2016    

      Merci pour ton commentaire !

      L’Inde n’est pas un pays facile à vélo, je le recommanderais uniquement pour les « connaisseurs » qui ont déjà baroudé dans des pays plus accessibles. Très bonne idée les pastilles pour l’eau ! Dans les zones vraiment reculées ça peut être très utile.

      Bon week-end,
      Arthur

  2. 12 novembre 2016    

    J’aimerai vraiment aller jusqu’en Inde mais je vais déjà commencer par un tour d’Europe ce sera sans doute plus simple avec des trajets deja realise par de nombreuses personnes :)

    • Arthur Catani Arthur Catani
      14 novembre 2016    

      Le tour d’Europe c’est déjà pas mal ! On s’était régalés en Europe (en longeant l’Adriatique puis Balkans jusqu’à Istanbul). Par où est-ce que tu vas passer ?

  3. Camille Béchaux Camille Béchaux
    13 février 2018    

    Bonjour,

    Nous partons dans 15 jours dans le Kerala et nous prévoyons un petit voyage à Vélo depuis Cochin qui ressemble beaucoup à celui que vous avez posté: Kochin vers Munnar puis Nedumkandam, Kottaya, Marakikulam et retour à Cochin.
    Avez vous des bons conseils sur cet itinéraire? Pouvez-vous nous donner la liste des étapes que vous avez faites? En particulier est-ce que la montée vers Munnar se fait bien?
    Merci pour votre aide !

    • Arthur Catani Arthur Catani
      13 février 2018    

      Bonjour Camille, vous trouverez ici notre parcours en détails : http://www.globalbike.net/notre-voyage-a-velo-en-inde

      Nous n’avons pas exactement fait la partie dont vous parlez : depuis Kochin, nous avons pris une voiture jusqu’à Munnar, et là nous avons repris les vélos pour visiter la région de Munnar et redescendre ensuite vers la mer.

      La montée vers Munnar se fait assez bien oui, elle est très belle. La route est assez abimée en revanche si mes souvenirs sont bons, mais ça c’est assez courant en Inde ;)

      Ecrivez-moi à votre retour si cela vous intéresse de raconter votre voyage !
      Amusez-vous bien, Arthur

  4. laure laure
    25 juin 2018    

    bonjour
    j’envisage un voyage à vélo dans le Kerala mais j’ai une phobie des chiens et en particulier des chiens errants, vous en avez rencontré durant votre périple ?

    Merci

    • Arthur Catani Arthur Catani
      1 juillet 2018    

      Bonjour Laure, je n’ai pas de souvenir de chiens errants dans les coins où nous sommes allés ! Ca a été le cas en Bolivie et au Pérou mais pas en Inde du sud.

      Tenez-nous au courant de vos avancées !
      Bon voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>