Le blog des voyageurs à vélo

La Croatie à vélo sur l’Eurovelo 8

Notre voyage à vélo en Croatie sur l’Eurovelo 8 : 400 kms, de Rijeka à Split, en passant par les îles de Krk, Rab et la presqu’île de Pag. 6 jours de vélo.

Cet article a initialement été publié sur globalbike.net (tour du monde à vélo que j’ai réalisé avec Caroline Auvieux en 2013).

Croatie à vélo Eurovelo 8

On a quitté l’Italie il y a deux semaines déjà. En une journée, on a traversé deux frontières, petit-dejeuné en Italie, déjeuné en Slovénie et dîné en Croatie !

La première semaine a été très éprouvante sportivement. Fini les plaines italiennes, la Croatie est un pays montagneux et on devient des spécialistes des pentes à 10-12%. Pour éviter la circulation de la « Magistrala » (route nationale qui longe la côte), il vaut mieux passer par les îles et prendre quelques ferrys.

Nos journées commencent très tôt le matin pour éviter les grosses chaleurs (il fait plus de 40 degrés depuis 10 jours) et le vent souffle très fort (vent = enfer du cycliste).

Entre mer et montagnes, les paysages sont magnifiques, les vieilles villes charmantes et l’afflux touristique ne se fait pas trop sentir. 

A part ça, on est conquis par le pays : entre mer et montagnes, les paysages sont magnifiques, les vieilles villes charmantes et l’afflux touristique ne se fait pas trop sentir. Sans parler des bains quotidiens dans une eau limpide ! On regrette quand même l’accueil italien : outre le fait qu’on ne parle pas la langue, les croates ne se caractérisent pas par leur amabilité. Et c’est peu dire…

Quelques jours de pause étaient les bienvenus après un mois de vélo assez intense ! On a rejoint les parents d’Arthur sur l’île de Brac : 3 jours de repos, baignade, farniente et bonnes nuits de sommeil. On en avait bien besoin !

Cash only

En arrivant dans le petit village de Jablanac, on trouve rapidement une chambre chez l’habitant à très bon prix. Après une dure journée de vélo, on est ravis de ne pas faire de camping ! Seul problème : on n’a plus de Kuna (monnaie locale), on n’a pas croisé de distributeur de la journée, on était sûrs d’en trouver un à Jablanac…et il n’y en a pas à moins de 40 kilomètres…

Résultat : on a dormi dans une petite cabane de plage, au bord de l’eau.

Cyclotourisme Croatie eurovélo 8

L’amabilité croate

A la douane, on l’a tout de suite pressenti : ils ne sont pas rigolos ces croates ! On n’a pas voulu juger trop vite, mais notre première impression a vite été confirmée : pas un sourire, pas un regard, à peine un mot quand on leur demande un renseignement…au moins, contrairement à l’Italie, on n’a pas eu à parler de notre voyage à vélo des dizaines de fois !

Ca devient vraiment pénible quand on nous laisse poireauter pendant 4h dans la salle d’attente chez le médecin sans que l’on daigne nous expliquer pourquoi tous les croates nous passent devant.

Et très énervant quand le monsieur qui vend les tickets pour le ferry reliant la terre ferme à l’île de Pag, aimable comme une porte de prison, ne veut pas que l’on paye par carte et nous explique qu’on peut aller retirer sur l’île. On a eu toutes les peines du monde à lui expliquer que pour aller retirer sur l’île, il fallait prendre le ferry…

Les plaisirs simples du voyage à vélo

  • Le début d’une longue descente à vélo ;
  • La baignade après l’effort ;
  • Le café ou coca de l’aprem ;
  • La douche du soir ;
  • Doubler toutes les voitures à la frontière ou au ferry ;
  • Rencontrer un croate souriant ;

Il nous en faut peu !

Promis, on ne le refera plus !

  • Suite à une erreur d’itinéraire, on a du prendre un tunnel de 2 kilomètres en arrivant à Rijeka : on a eu la peur de notre vie !
  • Mal se renseigner sur les liaisons en ferry : en arrivant à Baska, au sud de l’île de Krk, après une étape de 40 kilomètres particulièrement difficile, on se rend compte que les ferrys pour Rab se prennent au centre de l’île, à quelques kilomètres de là où on a dormi la veille…
  • La trois-voies en arrivant à Split, imaginez le périphérique parisien sans limite de vitesse : on l’a vite quittée pour rejoindre le centre de la ville.

Coups de cœur

  • La vieille ville de Sibenik, sur la route entre Zadar et Split.

Sibenik voyage vélo en Croatie

  • Les chants croates : les croates sont très attachés à leurs chansons traditionnelles, qui tournent en boucle dans les bars et restaurants.
  • La vieille ville de Split. Ne pas se fier aux apparences, on a d’abord l’impression d’arriver dans les quartiers nord de Marseille, mais le centre-ville est superbe.
  • La mer en plein centre-ville de Zadar, l’ambiance très décontractée au milieu d’une grande ville.
  • Jablanac, petit village pittoresque.
  • L’île de Brac, ses petites criques, ses ports de plaisance.

Les points fort de la Croatie pour un voyage à vélo 

  • La proximité de superbes plages. Après l’effort, le réconfort ;
  • Les paysages : l’ensemble du pays alterne entre mer et montagnes ;

Circuit voyage vélo Croatie

  • Les villes et villages accueillants, où l’on se repose avec joie pour boire un café après une étape harassante ;
  • Facilité de logement, campings ou chambres chez l’habitant, malgré les prix élevés en saison.

Les points faibles du vélo en Croatie 

  • La circulation sur la Magistrala (route nationale qui longe la côte), préférez les îles ;
  • L’accueil que réservent les croates, pas toujours très chaleureux ;
  • Grosses chaleurs en été.

L’itinéraire de notre voyage à vélo en Croatie 

Nous avons parcouru près de 400 kms en Croatie, de Rijeka à Split, en passant par les  îles de Krk, Rab et la presqu’île de Pag. 6 jours de vélo. Difficulté : assez difficile, dénivelés importants, grosses chaleurs en été. Points d’intérêt : Sibenik, Split, Zadar, les plages…

Itinéraire Croatie Eurovélo 8

Voici le détail de nos étapes :

- Jour 1 : Rijeka – Malinska

Etape courte (40 – 50 km) pour rejoindre l’île de Krk, mais dénivelé assez important, et beaucoup de circulation en période estivale (impossible d’éviter la Magistrala).  Possibilité de se baigner à Njivice, et de dormir au camping.

- Jour 2 : Malinska – Jablanac

Avec un trajet en ferry de Valenska à Lopar, puis de Rab à Jablanac, 60 km environ, moins de circulation que sur l’île de Krk.

- Jour 3 : Jablanac – Pag, 60 km.

Avec un trajet en ferry pour rejoindre l’île de Pag. Rouler sur l’île de Pag est très agréable, mais assez difficile : les dénivelés sont importants, et le vent généralement violent.

- Jour 4 : Pag – Zadar, 65 km.

Peu de dénivelé, mais beaucoup de vent.  Zadar se visite facilement à vélo, possibilité de se baigner sur le front de mer très agréable.

- Jour 5 : Zadar – Sibenik, 85 km.

Très belle étape, avec beaucoup de dénivelés dans l’arrière pays pour éviter la Magistrala.  Très intéressant de découvrir un autre visage de la Croatie, loin des zones touristiques. Mention spéciale pour la ville de Sibenik.

- Jour 6 : Sibenik – Split, 90 km.

Etape difficile, toujours beaucoup de dénivelés dans l’arrière pays, mais encore une fois il vaut mieux éviter la circulation de la Magistrala. Superbe descente vers Split, attention à l’entrée dans la ville qui peut s’avérer difficile (passer par la zone industrielle).

Plus d’informations sur l’EuroVelo Route 8, que nous avons empruntée en France:  http://www.eurovelo.org/routes/

En espérant que ce petit topo vous aidera à découvrir la Croatie à vélo !

La Croatie à vélo


Un voyage à vélo en Croatie le long de l’Adriatique, ça vous tente ? Si vous avez réalisé d’autres circuits à vélo dans le pays, sur l’Eurovelo 8 ou ailleurs, dites-nous tout en commentaire de cet article !

Ce que vous pouvez faire pour soutenir notre projet de promotion du cyclotourisme en Croatie, et ailleurs :

  • Partager cet article
  • Nous suivre sur les réseaux sociaux
  • Vous abonner à notre newsletter 100% voyages à vélo

Allez hop, on s’inscrit à la newsletter des voyageurs à vélo

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

1 Commentaire

  1. Marie Marie
    9 octobre 2018    

    Vraiment Article du Top Arthur !
    Je suis un grand fan de la beauté sauvages de la Croatie.
    Please continue tes efforts ^__^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>