Le blog des voyageurs à vélo

La Norvège à vélo entre frères

Antoine (le cadet) et Pierre (l’aîné) sont frères. Ils nous racontent leur voyage à vélo jusqu’au Cap Nord, en Norvège.

Antoine est étudiant à La Rochelle, en BTS pêche et gestion de l’environnement marin. Pierre est étudiant à Rennes en Master de Géographie, où il se spécialise dans l’étude des changements climatiques dans les régions polaires.

Passionnés par le sport et l’environnement depuis de nombreuses années, ils pratiquent le vélo et le triathlon en compétition depuis leur enfance. Moins emballés par la compétition depuis quelques années, ils avaient envie de voyager, mais de voyager durablement !

Alors, quoi de mieux que le vélo pour ça, surtout quand on a grandi avec un vélo entre les jambes ? Il y a presque 2 ans, ils ont commencé à réfléchir à un projet de voyage à vélo…

Vastes espaces dans les montagnes norvegiennes

Vastes espaces dans les montagnes norvègiennes

Voyage en famille. Juin 2019 – Niveau de difficulté : 4/5 – Grands espaces

Pourquoi avoir choisi les pays nordiques pour ce voyage à vélo ?

Notre voyage avait pour but de découvrir de manière approfondie les pays scandinaves et nordiques. J’ai vécu un an en Finlande, où je suis tombé littéralement amoureux de ce pays, j’avais besoin d’y retourner. Antoine qui est venu me voir quelques fois avait adoré aussi !

On s’est donc décidé à partir dans le Nord de l’Europe pour découvrir les autres pays nordiques mais aussi pour redécouvrir la Finlande ! Une fois la destination principale trouvée, on a pu affiner notre voyage. On voulait se trouver un but à mi-parcours, c’est la qu’on a choisi de viser le cap Nord, pas comme en objectif en soi, plutôt comme un virage pendant le voyage.

A ce voyage on a voulu y ajouter une dimension environnementale.

On a donc décidé de remonter l’ensemble de la Norvège du sud au Nord afin de pouvoir visiter au maximum ce pays que l’on nous a tant vanté. A ce voyage on a voulu y ajouter une dimension environnementale. Et oui, nous ne sommes pas de la génération de Greta Thunberg pour rien :)

On voulait montrer qu’il était possible de vivre sans plastique même pendant un voyage.

Nous avons voulu montrer qu’il était possible de vivre sans plastique à usage unique au quotidien. L’ensemble du plastique que nous consommions nous devions le garder avec nous jusqu’au dernier jour de notre voyage. D’où l’importance de ne pas en consommer !

Avec ce projet on voulait montrer qu’il était possible de vivre sans plastique même pendant un voyage et que cela était également possible dans les pays nordiques qui sont les plus gros producteurs de déchets en Europe par habitant !

Les îles Lofoten à vélo

C’était votre premier voyage à vélo ?

Notre premier voyage à vélo au long cours !

Nous avions déjà fait de longues balades sur plusieurs centaines de kilomètres mais pendant quelques jours uniquement. Par exemple, nous avions traversé le Massif Central en VTT en suivant la GTMC, de Clermont jusqu’à Montpellier.

Tu peux nous décrire votre parcours à vélo jusqu’au Cap Nord ? 

Carte voyage vélo Cap Nord

En vert les passages à vélos et en rouge les endroits où nous avons dormi

  • Nous sommes donc partis du Loir-et-Cher en juin dernier, en direction de la frontière belge en passant par Evreux, Beauvais, Valenciennes.
  • Ensuite nous avons traversé rapidement la Belgique et les Pays-Bas avant d’arriver sur Hambourg.
  • Depuis Hambourg, nous avons traversé le Danemark pour aller jusqu’à Hirstschals où nous avons pris le bateau pour la Norvège !
  • A partir de Larvik, nous avons donc commencé à remonter la Norvège en passant d’abord par Trondheim, puis nous avons pris la route du littoral et ses nombreux ferrys jusqu’à Bodø.
  • D’ici nous avons traversé en ferry jusqu’à Moskenes sur les Lofoten. Nous avons traversé les Lofoten puis les Vestarålen, pour enfin rejoindre Tromsø, Alta puis le Cap Nord.
  • Du Cap Nord, nous avons redescendu la Finlande jusqu’à Helsinki en prenant un bout de train.
  • Nous avons ensuite pris le bateau entre Helsinki et Stockholm, puis traversé la Suède d’est en ouest afin de rejoindre Copenhague !
  • Pour finir, nous avons rejoint Hambourg, où nous avons pris un bus pour rentrer en France :)
Le long des fjords norvégiens

Le long des fjords norvégiens

Nous avons parcouru presque 7 000 kilomètres en 75 jours, soit environ moins d’une centaine de kilomètres par jour ! Nous avons pris seulement 3 jours de repos, c’était donc également un défi sportif (petit regret, celui d’avoir été un peu trop ambitieux, nous avons donc été un peu rapides dans certains endroits…)

Les Lofoten à vélo

Comment avez-vous préparé ce voyage à vélo jusqu’au Cap Nord ? 

Nous avons préparé notre voyage via Carnets d’Aventure et quelques sites internets. Et l’itinéraire via les cartes OpenstreetMap et OpenCycleMap.

Parlons de la Norvège en particulier. Quels sont les avantages du voyage à vélo en Norvège ?

Il est possible de camper quasiment partout et donc de planter sa tente dans des endroits merveilleux.

La Norvège est idéale pour voyager à vélo, les automobilistes sont extrêmement respectueux des cyclistes, ils patientent parfois plusieurs minutes avant de dépasser !

Les paysages sont également splendides et surtout l’accès à la nature est un droit fondamental, il est donc possible de camper quasiment partout et donc de planter sa tente dans des endroits merveilleux.

Les bivouac norvégiens

Les bivouac norvégiens

Des points négatifs sur la Norvège à vélo ?

Les plus gros points négatifs sont : le coût de la vie, la dépendance au pétrole, le tourisme de masse !

La vie est extrêmement chère, il nous a été impossible de rester en dessous de notre objectif de 10€ par jour et par personne, nous avons en moyenne dépensé 14€ par jour et par personne en essayant de faire vraiment attention et en dormant presque tout le temps en camping sauvage. Impossible de manger une pizza de temps en temps !

Le tourisme de masse est impressionnant sur les îles Lofoten, l’ile est recouverte de tentes, et les routes bondées de camping car et de van. Les paysages sont magnifiques mais tout est gâché par la trop forte fréquentation !

Il faudra y retourner hors saison et peut être uniquement à pied pour pouvoir quitter la seule route accessible en vélo.

La Norvège jouit de ressources pétrolières importantes et on le comprend rapidement quand on fait les courses dans un supermarché, tout est emballé dans du plastique ! L’image des pays nordiques très écolo, est vite dépassée quand on si intéresse de plus près. Si je dois comparer rapidement la Norvège avec les autres pays nordiques, il est indéniable que j’ai largement préféré voyager en Finlande, en Suède ou au Danemark.

Les paysages y sont moins spectaculaires mais les touristes moins présents, les shelter (abris en bois ou l’on peut dormir gratuitement et souvent avoir des toilettes sèches) accessibles gratuitement sont exceptionnels et on en trouve partout sauf en Norvège. De plus, en Suède ou au Danemark, les gens sont bien plus accueillants et souriants !

De manière générale, nous avons été un peu déçus par le fait de voir que les sociétés des pays nordiques s’américanisent à une vitesse folle et perdent leurs identités…

Quels ont été les plus beaux endroits sur votre parcours en Norvège ?

Les grandes montagnes du parc national Rondane, et la magnifique route du littoral entre Trondheim et Bodø !

Sur la route côtière, entre Trondheim et Bodø

Sur la route côtière, entre Trondheim et Bodø

Comment sont les routes en Norvège ? Et la circulation ? 

Les routes sont en excellent état mais les pistes cyclables sont trop peu présentes, sauf dans les villes. Attention aux tunnels qui sont parfois assez stressants ou mal éclairés, surtout à l’approche du Cap Nord.

Que dirais-tu de l’accueil des locaux sur la route ?

Les gens ne nous ont pas paru très accueillants en Norvège surtout par rapport au Danemark ou à la Suède ! Peut être que le nombre de touristes et de cyclotouristes explique cela…

Niveau logement et nourriture, comment faisiez-vous ?

On a dormi 90% du temps en camping sauvage, 2 nuits en camping pour se doucher (mais ils sont très chers), et une nuit en Warmshowers.

Pour la nourriture, on trouve des supermarchés quasiment partout, donc aucune difficulté en Norvège.

Quel budget pour ce voyage à vélo en Norvège ?

On avait un budget de 10 à 15€ par jour, qui était difficile à tenir pendant le passage en Norvège du fait du coût de la vie. Mais on s’est beaucoup restreint et on a économisé sur l’hébergement.

Tu peux nous décrire votre équipement ?

On a roulé avec des Gravel, un Genesis Croix de fer. Idéal pour rouler sur la route et sur les pistes ! Des sacoches de bikepacking Restrap (marque anglaise fabriquée à la main, de très bonne qualité et un prix sympa) et deux sacoches Ortlieb back roller.

Norvège à vélo

Pour le camping on a utilisé une tente Msr, des matelas Sea to summit, et des duvets Lafuma, et un réchaud à bois Savotta. Il pèse rien et c’est vraiment super pratique !

On a acheté du matériel de qualité et uniquement d’occasion pour réduire notre budget et notre empreinte environnementale. On n’a pas été déçus du tout, nous n’avons eu aucun problème pendant tout le voyage.

Quel est le plus beau souvenir de ce voyage à vélo en Norvège ?

Sans aucun doute, les rencontres avec les gens qui nous ont hébergés, qu’ils soient de Warmshowers ou non ! :)

La pire galère de votre voyage ?

Les 100 derniers kilomètres avant le cap nord, 100 km/h de vent de face, de la pluie, 4°C , des tunnels horribles et des côtes terribles ! On a fait 13 km/h de moyenne sur une journée de 95 km…

L'enfer du Cap Nord

L’enfer du Cap Nord

Votre prochain voyage à vélo, c’est pour quand ?

Sûrement une boucle via le Nord de l’Italie, Slovénie, Croatie, puis remontée par l’Autriche et le sud de l’Allemagne ! Mais il faut quand même que je finisse mon Master :)

Et nous avons plein d’autres projets dont certains en lien avec notre consommation de plastique.

Un dernier mot pour convaincre les lecteurs de voyager à vélo ?

Notre relation entre frères est encore plus forte.

Voyager à vélo nous a permis de découvrir des endroits merveilleux et des personnes géniales. Mais surtout, nous avons beaucoup appris de nous-mêmes, et notre relation entre frères est encore plus forte.


Alors, envie de faire un voyage à vélo en Norvège ?

Pour plus d’infos sur le voyage de Pierre et Antoine, vous pouvez consulter leur page Facebook.

Ce que vous pouvez faire pour soutenir notre projet de promotion du cyclotourisme :

Allez hop, on s’inscrit à la newsletter des voyageurs à vélo

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>