Le blog des voyageurs à vélo

Le tour d’Europe à vélo de Mila et Denni

Salut Mila, peux-tu te présenter en quelques lignes ?

Et pourquoi pas moi ?

Je m’appelle Mila et je suis une cyclotouriste « débutante ». Voilà moins d’un an que je suis partie pour la première fois. Je travaillais auparavant dans le milieu de l’économie collaborative et soutenais beaucoup de voyageurs à vélo. C’est pour cette raison que je me suis dit : et pourquoi pas moi ? J’ai alors tout quitté pour partir faire un tour de l’Europe à vélo avec mon compagnon en avril 2017. Depuis, le virus ne m’a plus quitté !

Tour d'Europe à vélo

Peux-tu nous présenter votre voyage ? 

Ce qui comptait vraiment, c’était d’être 7 mois sur les routes

Nous sommes partis de France dans l’idée de faire un tour d’Europe à vélo. Nous nous sommes inspirés des véloroutes européennes pour notre trajet, sans avoir à l’idée de les suivre forcément. C’est pour cette raison que nous avons pris la direction de la Roumanie et sommes revenus par les Balkans en Italie. Nous sommes curieux d’un peu de tout et ne savions pas vraiment à quoi nous attendre, ce qui comptait vraiment, c’était d’être 7 mois sur les routes. Nous voulions partir de Brest, chez moi, pour terminer à Cuneo, au nord de l’Italie, chez Denni.

tour d'europe à vélo mila et denni globalbiker

C’était votre premier voyage à vélo ? 

Absolument ! C’est dingue quand on y pense…. À cause d’un retard de livraison, j’ai reçu mon vélo le matin même du départ. Avant de voyager de la sorte, nous n’avions jamais parcouru plus de 20km d’affilée. Et on en a fait près de 8000 au final !

Quel a été votre itinéraire ? 

Nous avons traversé 17 pays en tout. Nous avons parcouru tout l’Eurovélo 6 de Nantes à Constanta. Nous avons fait un détour à Munich et à Prague. Depuis la Bulgarie, nous avons traversé la Macédoine puis l’Albanie pour revenir par le Monténégro et la Croatie, jusqu’en Italie.

italie à vélo

Combien de kms au total ? 

Nous avons parcouru 7600km pour être précis sur 132 jours pédalés, soit une moyenne d’environ 60km par jour. Nous souhaitions voyager lentement, nous trouvions déjà que nous allions vite à ce rythme. On aime beaucoup visiter sur notre passage.

Comment avez-vous préparé votre voyage ? 

C’est une grande question ! Nous avons mis un an et demi à économiser déjà avant de partir. Puis, nous avons lancé un projet et notre blog pour commencer à en parler autour de nous. Nous nous sommes beaucoup renseignés auprès de nos amis, partis eux aussi en voyage au long cours. Ils nous ont beaucoup conseillé dans le choix de notre équipement et de nos vélos. Et puis, nous sommes partis. En réalité, on n’était pas trop préparé. C’est ce qui nous a permis de rester flexibles et de nous adapter en cours de route !

Quels ont été les plus beaux endroits sur votre parcours ? 

  • Belle-île en mer, où nous sommes restés quelques jours pour faire le tour à vélo.
  • La Bavière, très confortable à vélo et magnifique.
  • Les Portes de fer en Roumanie, même si la période n’était pas adaptée.
  • La Macédoine qui a été une belle surprise pour nous, avec ses grands lacs.
  • Et enfin, le Monténégro et la Croatie (même si j’ai trouvé que la Croatie était très difficile en voyage à vélo).

voyager à vélo au montenegro

Comment étaient les routes et la circulation ?

Jusqu’en Serbie, nous avons suivi en grande partie l’Eurovélo 6. Il n’y a rien à dire, c’est très confortable. Ensuite, la Roumanie a été un peu plus compliquée, nous avons même dû passer sur des voies expresses. Par la suite, nous n’avons quasiment plus suivi de pistes cyclables. Et là, c’était un petit peu au petit bonheur la chance, selon la région du pays.

cyclotourisme tour d'europe

L’accueil des locaux sur la route ? 

Je garde en tête trois pays où l’accueil a particulièrement été chaleureux : la Serbie, l’Albanie et l’Italie. Les gens étaient vraiment sympas avec nous, nous parlaient tout le temps : génial !

Niveau logement et nourriture, comment vous gériez ? 

Nous étions majoritairement en camping sauvage, sauf 2 jours par semaine où nous nous arrêtions pour que je puisse bosser (je suis freelance en rédaction web à côté) ! Pour la nourriture, nous étions autonomes, mais c’était parfois compliqué car je suis végétarienne…

Le budget de votre voyage ? 

15000€ à deux environ ! Mais nous avons vu large et nous étions obligés de prendre un logement payant deux jours par semaine. En effet, ce n’est pas très confortable d’arriver chez les gens et de leur dire « au fait, je vais m’isoler et bosser un peu, d’accord ? » L’avantage, c’est qu’avec mes missions, nous sommes revenus avec à peu près le même montant de côté qu’au départ !

Tu peux nous décrire ton équipement (vélo + matos + camping) ? Et ce que tu en as pensé ? 

Je voyage avec un Stevens Jazz Lite, il roule très bien et n’est pas trop cher pour débuter. Je l’ai équipé de sacoches Vaude imperméables et d’un guidon papillon. Nous sommes partis avec le matériel de camping de base Quechua : une tente de randonnée que l’on avait déjà et deux sacs de couchage 10°C. On s’est dit que l’on s’équiperait mieux plus tard, mais finalement, on était très bien comme ça. Alors, on n’a rien changé !

Quel est ton meilleur souvenir de voyage ? 

Toutes les fois où l’on s’est arrêtés pour danser le French Cancan ! C’était un projet rigolo que l’on s’était mis en tête de réaliser, les gens nous regardaient danser estomaqués ! Sans compter ceux qui se sont pris au jeu :-)

La pire galère ? 

Il y en a eu quelques unes ! La pire galère je crois, c’était en Macédoine, alors que l’on allait vers le lac d’Ohrid depuis Prespa. Il y avait un petit col à passer (1600m). Lorsque l’on s’est lancé sur la route, des milliers de moucherons se sont mis à tourner autour de nos têtes. C’était littéralement insupportable, on devenait fou sur nos vélos ! On zigzaguait de partout, tentant tant bien que mal de se débarrasser du nuage. J’ai fini par adopter la philosophie « je mets la tête dans le guidon et j’avance ».

Comment gérer le voyage à vélo en couple ?

Je pense que ça dépend vraiment du couple et des personnalités de chacun. Le voyage à vélo nous amène à être 24/24h ensemble. On apprend à se connaître soi-même, mais aussi davantage sur l’autre et sur notre relation. En réalité, tout ce qui compte selon moi, c’est la communication et le désir d’être ensemble. ll est important de réussir à s’ajuster selon les désirs de chacun, de faire des compromis. Mais pour ça, il faut communiquer et réussir à s’accorder :-)

Votre prochain voyage à vélo, c’est pour quand ? 

Eh bien, nous partons dans deux jours (le vendredi 13 avril, ça va nous porter chance), pour 2500 km minimum en France. Nous allons compléter notre tour d’Europe en rentrant de Cuneo à Brest ! Par la suite, il est fort probable que nous partions en Australie à la fin de l’année, à vélo toujours :-)

Un dernier mot pour convaincre les lecteurs du blog de voyager à vélo ? 

{Le voyage à vélo} permet un retour à l’essentiel et à une vie loin de la frénésie générale.

Foncez pour ressentir la totale sensation de liberté que procure le voyage à vélo. Il permet un retour à l’essentiel et à une vie loin de la frénésie générale. C’est salvateur !

voyage vélo en europe

Pour suivre les aventures en Europe à vélo de Mila et Denni, c’est par ici :


Un petit tour d’Europe à vélo, ça vous tente ? Dites-nous tout en commentaire de cet article !

Ce que vous pouvez faire pour soutenir notre projet de promotion du voyage à vélo :

  • Partager cet article
  • Nous suivre sur les réseaux sociaux
  • Vous abonner à notre newsletter 100% voyages à vélo

Allez hop, on s’inscrit à la newsletter des voyageurs à vélo

Plus d'articles sur le voyage à vélo :)

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>